Interview de Fanny Dumouchel, auxiliaire de vie depuis 4 ans chez Aide&a

Vous êtes auxiliaire de vie, qu’est-ce qui vous plait dans ce métier ?
C’est d’abord le contact avec les personnes, j’aime être au service et j’aime bien
donner et me sentir utile !
J’ai fait des études d’aide-soignante dans mon pays, je suis née au Pérou, mais le
diplôme n’est pas reconnu en France. Ceci dit j’ai tout de suite été embauchée à Aide
& A, et je m’y plais bien !! Et je vais entamer le parcours pour faire une VAE.

Quelles sont les qualités principales à développer pour ce métier ?
Avoir de la patience, être honnête, savoir écouter. Je sais comment me mettre les
bénéficiaires dans la poche !! je leur demande ce qu’il faut que je fasse, j’écoute et je
le fais avec sourire !! et la confiance se crée !! C’est très important de créer une
relation de confiance avec les personnes.
D’ailleurs c’est difficile quand on doit me remplacer, car les bénéficiaires m’apprécient
et sont attachés à moi !! j’ai les mêmes bénéficiaires depuis 4 ans !

Justement cet attachement n’est-il pas dangereux ?
Je sais qu’il est nécessaire de se protéger et de mettre des limites et du respect, ce
qui n’est pas toujours évident ! Mais je leur explique qu’il faut bien que je prenne des
vacances et que je ne suis pas irremplaçable !!Maintenant je forme des collègues
pour que le remplacement se passe le mieux possible.
Quelles sont vos relations avec la structure Aide&a?
Les relations sont bonnes ! Quand il y a quelque chose qui ne va pas, je viens parler,
expliquer et on trouve une solution ! je me sens écoutée !

Qu’est ce qui est difficile dans ce métier ?
Tenir le coup physiquement !! et quand on vous accuse de voler alors que ce n’est
pas vrai !!ce qui arrive rarement ou avec des personnes qui sont atteintes
d’Alzheimer ! Mais en général, la famille s’excuse !

Si vous aviez une petite phrase pour vous définir ?
« S’écouter soi-même, écouter son cœur et donner ce que l’on peut donner aux
autres qui ont besoin ! »

Nos partenaires